La catéchèse fait peau neuve chez nous !

Chers amis, nous venons de vivre de belles célébrations lors des premières communions et très bientôt, de nombreux jeunes seront confirmés par notre Evêque. Je remercie les catéchistes qui œuvrent à l’éveil de la foi chez nos jeunes. Ils font un travail formidable…

Cependant, force est d’observer qu’en Belgique francophone, l’annonce de la foi chrétienne est envisagée sous un jour nouveau : c’est l’ère de la pratique renouvelée de la catéchèse. Dans notre doyenné de l’Ardenne, certaines UP comme Stavelot-Trois-Ponts, Spa … sont entrées avant nous dans cette dynamique.

Pour ce qui nous concerne, comme annoncé il y a quelques mois, après en avoir discuté en équipe pastorale, au conseil de l’unité pastorale et surtout avec l’approbation mûrie des catéchistes, nous commencerons la catéchèse renouvelée à la rentrée pastorale prochaine (septembre 2019).

En clair, conformément à l’ordonnance épiscopale de mars 2018, la préparation à la première des communions dans notre unité pastorale va s’échelonner sur 2 années (plus exactement 18 mois). Elle est destinée aux enfants dès 8 ans (2èmeannée primaire) et s’achèvera à 9 ans (en fin de 3ème primaire).

Je peux comprendre que les parents et toute la communauté chrétienne se demandent et à juste titre, pourquoi ces changements ?

communiantsCe qui motive cette nécessaire reconversion de la catéchèse, c’est les temps qui changent : notre société est en pleine mutation. Elle est de plus en plus déchristianisée. La foi n’est plus une évidence et être chrétien une obligation, mais un choix libre. Tant mieux d’ailleurs !… On le sait, la transmission de cette foi est en crise : les relais traditionnels comme la famille, l’école, les mouvements de jeunesse… fonctionnent différemment. Il nous faut ainsi suppléer, autant que faire se peut, à l’éventuel laisser-aller de l’éducation chrétienne dans les familles, à l’amenuisement du cours de religion, pallier à la méconnaissance de la culture chrétienne. Cela suppose ainsi un réel remodelage de la catéchèse.

Et pour les enfants, l’âge de 8-9 ans est une période propice à l’éveil à l’intériorité, à la découverte de la personne de Jésus et à l’initiation au sacrement de l’eucharistie. A cet âge, comme une éponge, l’enfant est réceptif, il s’émerveille, il a envie d’apprendre et de découvrir, il est plus malléable. Ce qui rend aux catéchistes la tâche plus facile. Il sait davantage lire et écrire, il a plus de maturité et assimile mieux le contenu de l’éveil à la foi qui lui est proposé sur fond d’un cheminement continu. 2 ans parce qu’il faut aménager le temps. L’apprentissage n’est efficace que s’il est répétitif. Telle l’eau qui lentement mais irrémédiablement, creuse la roche au fil des ans, l’enfant s’imprègne petit à petit de la grâce de Dieu qui l’atteint en profondeur.

La catéchèse renouvelée est la voie de l’avenir. C’est un objectif que nous tenterons d’atteindre pas à pas… Dès lors, mettons-nous en route avec enthousiasme, audace et espérance, au souffle de l’Esprit-saint.

Vital Nlandu, votre curé-doyen

Cet article a été publié dans Actualité, Jeunes, Le mot du curé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s