L’ouverture de la Porte de la miséricorde, à Malmedy, pour entrer dans l’Année Sainte…

Le mardi 8 décembre, en la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, se célébrera le cinquantième anniversaire de la clôture du Concile Vatican II. Assurément, par son souci de se mettre à l’écoute des joies et des souffrances des hommes, le Concile fut porté par un grand esprit de miséricorde. Personne n’ignore que c’est là une dimension particulièrement chère au pape François. On n’est dès lors pas surpris outre-mesure qu’il ait voulu une Année Sainte  durant laquelle la miséricorde serait remise en grande lumière dans la vie de l’Eglise, dans la vie des communautés et des personnes : une Année Sainte pour devenir… « miséricordieux comme le Père est miséricordieux ».

Pour aider à accueillir et à approfondir cette dimension de la miséricorde, le pape nous a offert un superbe texte de méditation intitulé : Misericordiae Vultus (Le Visage de la Miséricorde du Père). Comme l’écrit très opportunément notre Vicaire Général, l’abbé Alphonse Borras, il n’est pas exagéré de dire que ce document c’est « de l’Evangile pur jus ».

Le logo qui nous accompagnera tout au long de l’Année Sainte, réalisé par le Jésuite Marko Rupnik, représente le Fils chargeant sur ses épaules l’homme qui s’est égaré. Ses yeux se confondent avec ceux de l’homme. Le Bon Pasteur touche en profondeur la chair de l’homme avec un amour si fort qu’il lui change la vie. La  miséricorde n’est pas un concept abstrait, mais une réalité à vivre ! (A. Borras)

L’Année Sainte s’ouvrira ce mardi 8 décembre 2015 pour se clôturer le dimanche 20 novembre 2016, en la solennité du Christ, Roi de l’Univers.

Le dimanche 13 décembre, troisième dimanche de l’Avent, la Porte Sainte sera ouverte dans la Cathédrale de Rome, la Basilique Saint-Jean de Latran. Ensuite seront ouvertes les Portes Saintes dans les autres Basiliques papales… Je suis la porte, dit Jésus (Jn 10, 7).

Ce même jour, une Porte de la Miséricorde sera ouverte pour l’Année Sainte, dans chaque diocèse du monde. Pour notre diocèse, Mgr Jean-Pierre Delville ouvrira solennellement la Porte de la Miséricorde, lors de la célébration eucharistique, à 16h30, à la Cathédrale de Liège… Les fidèles du diocèse y sont attendus nombreux pour ce bel événement autour de leur évêque !

Pour que la grâce de l’Année Sainte puisse être accueillie par le plus grand nombre, d’autres églises du diocèse ont été choisies pour que s’y vive aussi l’ouverture de la Porte de la Miséricorde : l’église Saint-Denis à Liège, le Sanctuaire de la Vierge des Pauvres à Banneux, la Cathédrale Saints Pierre, Paul, et Quirin à Malmedy, l’église Saint-Vith à Saint-Vith, le Sanctuaire marial à Moresnet, le Sanctuaire du Petit Lourdes à Bassenge, l’église Notre-Dame des Récollets à Verviers, la Collégiale Notre-Dame à Huy.

Notre Cathédrale est donc parmi celles qui sont choisies… Avec fierté et humilité, nous ne pouvons que nous en réjouir. Puisse ce choix être source de grand renouveau  spirituel, non seulement pour les communautés de notre unité pastorale, mais aussi pour toutes les communautés du doyenné de l’Ardenne dont les liens se sont tellement bien vécus durant la visite de notre évêque, et particulièrement lors de la célébration eucharistique de clôture…

Si la même ferveur et la même communion pouvaient se vivre encore le dimanche 20 décembre !… Car c’est en ce quatrième dimanche de l’Avent que  nous nous réunirons pour l’ouverture de la Porte Sainte de notre Cathédrale, à Malmedy. A 10h30, nous prendrons notre départ en procession à partir du monument des victimes des bombardements de décembre 1944, événement que nous commémorons chaque année à la même date… Etait-il lieu plus approprié que celui-là, lieu lié à tant de divisions, de souffrances et de larmes, pour commencer notre pèlerinage de miséricorde ?

Le dimanche 20 décembre, avec l’ouverture de la Porte Sainte : un premier pas qui sera suivi par bien d’autres, mois après mois, pour nous aider à accueillir comme jamais, dans nos communautés et en chacun de nous, la miséricorde dont notre monde si blessé a tant besoin…

Votre curé, Henri Bastin

Cet article a été publié dans Actualité, Le mot du curé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’ouverture de la Porte de la miséricorde, à Malmedy, pour entrer dans l’Année Sainte…

  1. Anne-Elisabeth dit :

    A reblogué ceci sur Unité pastorale de Theux (Liège, BE)et a ajouté:

    Notre doyen de l’Ardenne, l’abbé Henri Bastin, nous invite à entrer dans l’Année Sainte de la Miséricorde et à passer par une Porte Sainte, car il y en a plusieurs dans notre diocèse -sans parler du monde entier !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.