Mgr Delville a rencontré les fabriciens du doyenné

Le samedi 21 novembre dernier,
Mgr Delville avait invité les marguilliers
des Conseils de fabrique du doyenné de l’Ardenne
à une rencontre fraternelle à Surister-Jalhay

De nombreux fabriciens -plus de 70 d’entre eux étaient présents- ont répondu favorablement à cette invitation qui constituait une première pour les 45 fabriques de ce nouveau grand doyenné.

L’abbé André Lieutenant a accueilli l’assistance et a remercié Mgr l’Évêque pour sa visite. Il a ensuite expliqué comment les différentes fabriques de son UP se sont réunies pour finalement n’en constituer plus qu’une seule.

L’Échevin des Finances de Jalhay a ensuite pris le relais pour expliquer les nombreux avantages, notamment économiques, qu’il y avait avec cette fusion qui pourrait constituer un exemple pour d’autres UP. De nombreuses questions ont été posées par l’assemblée tant au curé qu’à l’échevin, avec intervention de l’abbé Collinet, vicaire épiscopal en charge, notamment, des Fabriques d’église.

Ensuite, Clément Jost, trésorier de la fabrique St-Joseph de Robertville-Ovifat, a expliqué les problèmes qui se présentaient lorsqu’une fabrique est renouvelée en une fois suite à une démission collective des membres. Il a aussi donné quelques explications sur le recourt à un secrétariat social pour gérer les salaires attribués par la fabrique aux sacristains, organistes et nettoyeuses. La question des mandats a aussi été abordée lors de cette intervention.

Cette rencontre a permis aux fabriciens de se voir, d’échanger entre eux et de poser les questions qu’ils souhaitaient à Mgr Delville et au vicaire épiscopal Raphaël Collinet.

Que retenir d’une rencontre qui fut, pour beaucoup,
trop courte évidemment ?

Tout d’abord que le bénévolat des fabriciens est reconnu et apprécié à sa juste valeur par Mgr Delville et l’abbé Collinet qui ont remercié l’assistance pour l’aide précieuse fournie par chacune et chacun, malgré un cadre juridique et administratif souvent très contraignant.

Retenons aussi des questions plus techniques comme :

– que répondre aux autorités communales qui critiquent lors des conseils communaux l’obligation de couvrir les dépenses des fabriques ?

– comment obtenir et utiliser un logiciel comptable identique dans toutes les fabriques ? Cette question a permis de constater que plus de la moitié des fabriques fait encore manuellement les comptes.

– Est-ce utile et souhaitable de réunir les fabriciens d’une même Unité pastorale pour préparer les budgets en commun (par exemple les dépenses d’investissements extraordinaires selon la technique budgétaire) ?

– comment envisager des fusions ou des rapprochements là où c’est devenu indispensable ou tout simplement souhaité ?

– pourquoi la compétence bénévole à rechercher pour les fabriques doit-elle être confondue avec un professionnalisme qui serait contraire à ses intérêts ? La gestion en amateur est-elle encore souhaitable ?

– comment faire face à une laïcisation de plus en plus grande de la société et des conséquences que cela entraîne sur la gestion de certaines communes dans ses rapports avec les fabriques ?

La conclusion était unanime : cette rencontre a été appréciée et l’expérience devrait être renouvelée !

2015-11-21 1 FE Mgr JPD (26)

Le rapporteur,
Albert Van de Sande

Cet article, publié dans Visite de notre évêque dans notre doyenné, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mgr Delville a rencontré les fabriciens du doyenné

  1. Anne-Elisabeth dit :

    A reblogué ceci sur Unité pastorale de Theux (Liège, BE)et a ajouté:

    Plusieurs membres des fabriques de notre Unité pastorale étaient présents à cette rencontre, bien intéressante, ne serait-ce que par les contacts pris entre fabriciens !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.