Qu’as-tu fait de ton baptême

Lors de son voyage apostolique en fin  mai 1980, le pape Jean-Paul II s’adressait au peuple de France en ces termes : » France, qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? … Je suis venu vous encourager dans la voie de l’Evangile … Soyez fiers de votre foi, du don de l’Esprit que le Père vous a fait ! Je viens parmi vous comme un pauvre, avec la seule richesse de la foi, pèlerin de l’Evangile » Voici des paroles qui interpellent en ce week-end de la fête du baptême du Seigneur, qui clôture le temps liturgique de Noël. Cette fête nous permet  de creuser  notre  propre réflexion sur la manière dont la grâce  du baptême que nous avons reçue, éclaire notre vie et nos actes.

Le baptême est un sacrement qui bouleverse toute une vie en lui donnant un sens nouveau; un clin d’œil d’amour de Dieu qui  se rend présent et nous offre  son salut aujourd’hui. Avant de quitter cette terre, Jésus a invité ses disciples à donner le sacrement de baptême : « Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit » (Mt 28,19). Par le baptême, notre vie est désormais polarisée, aimantée vers le Père, le Fils et l’Esprit-Saint. Nous sommes assumés dans l’amour du Dieu trinitaire.

Toi qui es devenu chrétien par le baptême,  ouvre alors ton cœur à sa présence cachée en toi, cachée en tes frères. Qu’il t’aide à  vivre une  foi cohérente dans   ce que tu penses, ce que tu dis et  ce que tu fais. Qu’il t’aide à avancer avec audace et espérance  sur l’exigeant chemin de la vérité et de la liberté. Qu’il te donne sa force pour lutter contre l’injustice, son  regard  bienveillant pour voir ce qui est beau …  Toi que le baptême a fait renaître, rappelle-toi à tout jamais que Dieu t’a créé par amour et pour l’amour.

Je bénis et consacre à Dieu les enfants que nous allons baptiser cette année. J’en profite également pour dire merci aux membres de notre équipe de baptême. Avec  les jeunes parents, nous explorons la grâce du baptême.  Nous approfondissons ensemble leurs motivations, partageons  la richesse du beau nom de chrétien que nous portons,  tout en  leur rappelant la responsabilité qui leur incombe quant à  l’éducation chrétienne de leurs enfants.

                              Vital Nlandu, votre curé-doyen

Cet article a été publié dans Actualité, Le mot du curé, Réflexion spirituelle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s