Le Dimanche change de peau !

Ce numéro du journal Dimanche est le dernier avant une présentation entièrement renouvelée qui prendra cours pour le dimanche 13 octobre. Le prochain numéro du journal vous sera donc distribué le mercredi 9 octobre.

Si le journal Dimanche fait peau neuve, pouvons-nous nous en étonner en cette époque d’évolutions incessantes ? Après des réflexions et échanges qui furent particulièrement laborieux, nous avons choisi de suivre le mouvement.

Deux raisons justifient ce choix que nous faisons, sans porter de jugement sur l’orientation différente prise par d’autres unités pastorales.

La première raison est que le journal Dimanche présente un ensemble d’articles de formation et d’information chrétiennes qui nous apparaissent à la fois très branchés sur l’actualité de l’Eglise et du monde et abordables au plus grand nombre.

La deuxième raison est que nous souhaitons nous inscrire en solidarité avec les diocèses de Belgique francophone confrontés au défi combien difficile de maintenir des medias chrétiens de qualité adaptés aux réalités et aux mentalités de nos régions.

Quelle sera la nouvelle présentation du journal ?

Chaque semaine vous continuerez de recevoir le journal qui sera cependant comprendra cependant un éventail plus large d’articles de fond et d’articles branchés sur l’actualité.

Chaque mois, sera inséré dans le journal un cahier consacré à notre unité pastorale du « Grand Malmedy ». De mois en mois (12 fois par an), vous y trouverez ce qu’on pourrait appeler « l’album de famille » de nos communautés : avec photos, commentaires, articles, informations, billets d’humour, jeux, etc…

Qu’en sera-t-il de l’annonce des intentions de messes ?

Les intentions de messes sont pour beaucoup dans les raisons de s’abonner au journal. Leur annonce ne pouvant plus se faire dans le journal, il nous a paru impératif de la faire paraître dans l’hebdomadaire Vlan. Vous trouverez donc chaque semaine vos intentions de messes dans l’hebdomadaire Vlan.

Nombreuses encore dans notre région, elles sont un témoignage, non seulement de notre foi en la force salutaire de l’eucharistie mais aussi des liens qui nous unissent à tous nos frères « vivants et défunts ». Par ailleurs le montant versé est d’un grand secours pour venir en aide à nos missionnaires.

Henri Bastin

Cet article a été publié dans Le mot du curé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.