Une maman est une icône sacrée !

      

L’amour, le vrai, le pur, l’inconditionnel, existe : serait-ce notamment celui d’une maman ?

Certes, aucune mère n’est parfaite, mais dans l’absolu, l’amour maternel est sans limite…  On ne touche donc pas au mythe de ma maternité !

En effet, son cœur est un puits d’amour qui ne vieillit pas,  le chef-d’œuvre de la création de Dieu tant il reflète sa divine Miséricorde. Même Lui, Dieu,  a eu sa mère !

Une maman connaît son enfant par cœur, même ses pires habitudes ; cependant, elle l’aime quand même. La plupart du temps, la maman ne fait que ça : garder sa faveur pour son enfant, le comprendre sans pour autant cautionner ses turpitudes. Championne de la grâce du don, elle donne sans compter, se donne, pardonne à l’enfant.  Elle est époustouflante la passion d’une maman pour l’être qui prend chair et sang en elle et qui, à ses yeux, est cadeau de sa destinée.  Par une vive et singulière intuition, elle détecte ce qui ne va pas chez son enfant.  Son cœur est profondément brisé lorsqu’elle le voit dans un sale pétrin, sans pouvoir ni savoir le soulager.  Dès que possible, elle l’encourage à suivre ses rêves et ses envies. Son unique souhait, c’est que son enfant lève la tête et avance en traçant sa route !

Intercesseuse naturelle de son enfant, la prière de la maman est particulièrement puissante. Elle offre le fruit de ses entrailles à Dieu, qui ne saurait résister à ses larmes et à sa prière.

Alors, bonne fête à toutes les mamans : les petites, les grandes, les noires, les blanches, les jeunes, les âgées, les tristes, les joyeuses, les débordées, les déboussolées, les riches, les fauchées, les épanouies, les frustrées, les angoissées, les malades, les bien-portantes, les tranquilles, les mamans solos, les mamans épouses, les mamans divorcées … Recevez toutes, y compris celles qui n’ont pas eu d’enfant biologique, mais qui préservent leur flamme maternelle,  notre filiale et totale gratitude !

                                                                                             Vital Nlandu

Cet article a été publié dans Actualité, Le mot du curé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s